Le bonheur à Chiang Mai

Moi qui pensais que ce serait les îles, Chiang Mai a été mon étape préférée de ce voyage.
Cette ville est peuplée d’habitants adorables, elle regorge de temples tous plus beaux les uns que les autres et il existe une multitude de choses à faire intenses ou relaxantes.
Il n’y manque que la mer pour parfaire le tout.

COMMENT Y ALLER?

Lire l’article consacré aux transports de nuit en Thaïlande.

Depuis Bangkok ou Ayutthaya, en train ou bus de nuit. Les distances sont très grandes, mieux vaut donc les faire de nuit !
Dans les 2 cas, le trajet vous coûtera environ 15-20€.
A noter, le train de nuit est bien plus agréable que le bus !

POURQUOI Y ALLER?

Parce qu’on peu se faire masser par des aveugles, des prisonnières ou ex-prisonnières, qu’on peut y manger les meilleurs plats de Thaïlande à un prix imbattable, parce que les gens sont géniaux, parce qu’à Chiang Mai on fait les meilleures rencontres, parce qu’on peut y prendre des cours de danse, de cuisine, de massage, parce qu’on peut faire des treks dans la jungle, parce que l’ambiance est unique dans les rues, parce que cette ville regorge de marchés en tout genre, parce que les touristes ne sont pas là par hasard, parce que tous les voyageurs en reviennent émerveillés. Parce qu’à Chiang Mai on s’y sent vraiment en vacances.

OU LOGER A CHIANG MAI?

La Kavil Guesthouse !! La petite dame de l’accueil est vraiment trop mignonne et il y a beaucoup de prix réduits sur les activités que vous voulez faire si vous réservez via l’auberge!

RESTAURATION

Partout, partout, partout, les soupes, pad thaï, curry, les sticky rice with mango tout tout tout, pour rien du tout et c’est un délice.

TRANSPORTS

Vos jambes ou les tuk tuk !

BUDGET

Lire l’article du budget en Thaïlande.
Réduit puisque vous pouvez loger pour 3€ et passer une journée en en dépensant 10€ au maximum.
Mais conséquent puisque les cours de cuisine ne sont pas donnés, les treks sont un peu onéreux mais ça vaut vraiment le coup.

COMMUNICATION

Les mains et l’anglais comme partout en Thaïlande 🙂

NOS AVENTURES

JOUR 1

Après une nuit fort agréable dans un train de nuit depuis Ayutthaya, nous ne savions pas vraiment où se loger. En sortant de la gare on aperçoit les fameux grands taxis blindés de backpackers.
On donne une adresse un peu au pif, sans vraiment réfléchir, uniquement en suivant les conseils de ma sœur qui était venu 2 ans auparavant.

Après environ 20 min de trajet pour à peine 2€ la course, nous sommes dans la ruelle de notre guesthouse : La Kavil guest house située à 2 pas de la rue principale. Nous y resterons 3 nuits (la nuit nous à coûté 7€ à 2).
La première chose à faire après une journée de vélo + une nuit en train couchette : LA DOUCHE.
On ne sait pas trop quoi faire, alors on se ballade dans les rues de Chiang Mai, on visite quelques temples, des écoles où on assiste dans l’une à une répétition de fanfare et dans l’autre à un match de foot dans lequel Bilel à joué.

IMG_8892   IMG_8936

DSCN0274

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_8897

On se fait masser par des aveugles (Thaï Massage Conservation Club – 99 Th Ratchmanka) avant d’aller manger la meilleure soupe qui existe sur terre dans un marché au niveau des remparts Sud.

Dans le guide on a vu qu’un bar s’appelle Zoeinyellow juste derrière notre auberge donc on veut y aller ! Sauf qu’en sortant, Nord de la Thaïlande oblige, on se fait rincer la tronche en 3 secondes, comme si on venait de nous renverser 3 baignoires pleines dessus.
Le Zoeinyellow n’étant pas vraiment couvert on se rend dans celui d’en face ou on se réchauffe avec un mojito!
(Une fille me dit que je suis beautiful, j’aime bien Chiang Mai!)
Dans le bar de droite on entend de la musique reggae et il est plein a craquer, on s’y rend donc. On s’essaye au cocktail « around the world » soit 6 alcools mélangés (mais ça on l’a compris que quand la serveuse nous le concoctait). On IMG_8899s’asseoit à une table et sympathisons avec un british et deux de ses potes Thaïs.
A 00h00 et pas 00h01 le bar ferme et tout le monde est mis à la porte, il n’y a plus rien a faire dans les rues donc on rentre ravis de notre première journée à Chiang Mai.

 

 

 

 

 

JOUR 2 

Je réserve depuis notre guesthouse le trek du lendemain et le cours de cuisine que l’on veut prendre pour l’après midi, c’est environ 20€/pers. Il se déroulera de 16h à 20h30 à la Tom Yum Thai Cooking School.

DSCN0269
En attendant le cours on veut absolument aller se faire masser dans la prison des femmes qui se situe à 5 min à pied de notre guesthouse, mais tout est plein pour la journée, il faut venir réserver la matin à 9h00….

On voit qu’il y a un resto tenu par les prisonnières en voie de réinsertion et décidons d’y manger. Un régal, je vous le conseille vivement car il est vraiment délicieux et très peu cher.
IMG_8902IMG_8903

On veut quand même se faire masser et allons, décidés et d’un pas sûr vers le pire salon de massage de l’univers. L’heure de massage qui a suivi à été celle où j’ai le plus souffert et le plus rigolé – mise en situation :

Pendant que Bilel se faisait tartiner de baume du tigre par sa masseuse, la mienne s’assoit sur moi. Au bout de 20 minutes, mon cou est bloqué, il m’est impossible de le changer de côté. Tous mes membres me font mal, j’ai l’impression d’avoir couru un marathon de l’enfer. Au bout de 35 min, ma masseuse sort de la salle.
Raide comme un piquet, je demande d’une petite voix à Bilel comment ça va pour lui. Il me répond alors par une onomatopée ressemblant à un cri d’ours affamé qui me fait hurler de rire.
Ma masseuse revient et je ne peux m’empêcher de rigoler, j’essaye de me retenir mais on dirait plutôt une otarie.
Au moment ou elle me tire les bras tout en mettant ses pieds dans mon dos, j’explose de rire. Bilel subit la même chose que moi et s’écrit « Mais elle m’emmène où elle?! »
Les masseuses nous voyant les larmes aux yeux, décident de rigoler avec nous ce qui rend la situation encore plus drôle.
La mienne connaît 2 mots de français et s’écrit en rigolant « Chi beaucouuup!! Chi beaucouuup!! » d’une voix très très aiguë (traduction : merci beaucoup), de nouveau fou rire de ma part complètement incontrôlé. J’ai du mal à respirer tant je pleure de rire et de douleur.

Elles sortent de la salle, nous laissant tous les 2 allongés, épuisés incapables de bouger un doigt de pied.
En sortant, la patronne nous offre le thé (c’est de coutume) et nos masseuses tiennent à nous faire goûter ce qu’elles mangent. Ça ressemble à du cactus mais ça a le goût d’un haricot vert ultra acide trempé dans une sauce à l’huile de fromage périmé, et ça reste coincé dans les dents. Fou rire de nouveau.
On se dépêche de retourner dans notre guesthouse car notre prof de cuisine va venir nous chercher, sauf qu’on marche comme 2 vieux, les jambes un peu pliées et les épaules remontées (indeed, c’est la meilleure position). Le baume du tigre brûle Bilel au contact du soleil, je n’arrive pas à m’arrêter de rigoler.

IMG_8907
Le marché avant le cours de cuisine

IMG_8923

J’apprend à faire de la soupe coco-chicken, du curry vert, du pad thaï et du sticky rice et Bilel de la soupe d’oignons, du curry rouge, du pad thaï et du sticky rice également.

C’était vraiment sympa et succulent. En revanche, on s’est fait dévorer par les moustiques..
On rentre digérer un peu et nous ressortons au même endroit qu’hier qui est désert, alors que nous sommes vendredi soir.

JOUR 3

A 8h00 du matin, le bonhomme du trek nous attendais de pied ferme dans le hall de notre guesthouse.  On avale précipitamment nos tartines, café et mangue tout en grimpant dans le van. Notre groupe sera constitué de 2 belges, de 2 américains et 5 français.
C’est parti pour le trek !

 

45 minutes de route plus tard, nous voilà à la ferme aux papillons et aux orchidées. C’est joli mais sans aucun intérêt, on fait la queue pour voir les papillons dans la serre. C’est pas folichon!
DSCN0307

DSCN0287 DSCN0289

DSCN0318

Vient ensuite la visite du village des longs cous que l’on a décidé de ne pas faire puisque 1) c’était 500 baths de plus pour une visite express de 20 min dans leur village et 2) on trouvait ça gênant d’entrer dans leur vie, de les photographier comme des bêtes de foire en leur tournant autour.

Notre guide nous dépose déjeuner au bord d’un fleuve mouvementé et à côté des éléphants en pleine jungle.
On monte ensuite sur un escabeau géant pour monter sur notre éléphant. On doit leur marcher dessus, ce qu’on apprécie moyen.
Je voulais aller dans un camp d’éléphants bien traités et où on doit prendre soin d’eux le temps d’une journée, mais faute de temps et d’argent nous n’avons pas pu.

DSCN0338Une fois terminé, on s’est amusés avec les éléphants puis nous nous sommes dirigés vers la randonnée!

DSCN0354

La randonnée à duré 1h à l’aller et 1h au retour. Notre guide marchait beaucoup trop vite pour nous, on prenait donc bien notre temps.
Devant moi, le groupe trouvait ça rigolo de photographier une mygale. Etant phobique de ce genre de bestiole, j’attendais gentiment qu’elle soit hors de ma vue sinon, c’était crise cardiaque garantie. Une mygale en liberté!! brrrrr

DSCN0435

Arrivés aux waterfalls c’est super, on s’éclate, on prend des photos, on rigole, on se prend les chutes d’eau en plein dans la tronche mais c’est vraiment sympa.

On se dirige à la fin de la rando, vers le rafting. Pas de repos pour les guerriers. On ne s’arrête pas!
Notre « moniteur » de rafting me prend en exemple pour faire la démonstration de : comment faire du rafting ?
Sachant que je n’en ai jamais fait de ma vie, j’ai l’air bien ridicule à pagayer dans le vide sur la terre ferme.
Armés de casque et de gilets de sauvetage on se rend dans notre bateau. Le gars qui assure notre sécurité a du tomber amoureux de moi puisqu’il me répétait en boucle « Che t’aime à la fouliiee! »

Le rafting c’était génial, on a énormément rigolé et les sensations sont géniales. Au milieu de notre session, le « prof » s’arrête pour ramasser un énorme bout de bois en nous disant tout naturellement que c’est pour chez lui.

DSCN0465
On est dégueus et plein de boue, on se prend donc une douche improvisée et on est retournés dans le van qui nous a ensuite ramené sur Chiang Mai.

En rentrant, on va sur le night market, qui a lieu tous les soirs, c’est super sympa, animé et on y mange bien et pour pas cher. On se rend ensuite sur la rue que le guide nous conseillait : La Th Nimmanhaemin. Rue pas très sympa, avec des bras peu attrayants, on est un peu dégoûtes des mauvais conseils du Lonely.
On retourne au Zoeinyellow et profitons de notre dernière soirée à Chiang Mai.

JOUR 4  

On fait nos valises car today is the day, le soir venu on s’en va de Chiang mai pour rejoindre les îles.
Toujours flemmards le matin, nous n’avons pas réservés notre massage à la prison mais nous y sommes retournés manger. On se dirige donc à deux pas, au salon de massage des ex-prisonnières pour  1h de Thaï massage. On a peur d’avoir mal de nouveau mais que nenni ! C’était un régal, un bonheur sans nom!
On ne sait pas trop quoi faire en attendant le début du fameux sunday walking street, mais nous passons devant une école d’art qui propose des cours de danse hip-hop. Bilel s’inscrit au cours pendant que la proprio de l’école m’amène dans un salon de manucure !
A la fin du cours de Bilel, la proprio nous prend 500 fois en photos avec 3 téléphones différents !

IMG_8945

Juste à côté de la rue, les exposants s’installent, nous y sommes au tout début, il y a peu de monde c’est super agréable. Il y a même des stands dans les cours des temples. Il y a des stands de nourritures, d’artistes, de bijoux, des chanteurs, c’est extra. En plein milieu de la rue, une musique retentis et tout le monde arrête toute activité et se stoppe net jusqu’à la fin de celle ci. C’est incroyable. On apprend plus tard que c’est la coutume lorsque l’hymne nationale est jouée. Vite ça devient blindé de monde et les rues se ressemblant toutes, on s’y perd.

On rentre à notre auberge pour récupérer nos sacs et nous rendre à la gare des bus pour un périple de 2 jours jusqu’à Bangkok puis les îles.

 


2 réflexions sur “Le bonheur à Chiang Mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s