A garder dans un coin de la tête…

J’ai listé quelques conseils et ressentis que j’aurai bien aimé avoir lors de mon voyage en Thaïlande.
Ci-dessous, vous les trouverez dans l’ordre des villes visitées.

BANGKOK

bkk

Tous les gens que j’ai rencontré qui sont allés à Bangkok m’ont dit que c’était une ville où il fait bon vivre et où l’on finit par se repérer facilement.
Que nenni ! Bangkok m’attirait et me faisait peur dans le sens ou je pensais que c’était un gros bordel ambulant.

J’ai adoré cette ville…  Pourquoi?

C’est pas cher! On mangeait quasi en permanence dans la rue pour 50baths le plat (1.20€), on se faisait masser pour 3.70€, on a refait notre garde robe pour 25€, toutes nos visites (sur un total de 6 jours à BKK) nous ont coûté 20€ …

L’ambiance est unique ! Beaucoup de touristes d’un côté, très peu de l’autre. Il existe des quartiers authentiques tels que Chinatown, ou bien près de la victory Monument…

Ca sent l’Asie : C’est la ville parfaite pour se faire une première impression de la Thaïlande : ça bouge, c’est beau, c’est étonnant (câbles électriques par milliers qui pendent dans les rues), c’est vivant, ça sent l’Asie.
Lorsque nous sommes arrivés sur Bangkok, les premiers mots que l’on arrivait à mettre sur ce que l’on voyait, sentait, goutait étaient : Ça sent ou ça à le goût d’Asie.
C’était un sentiment étrange, puisque ni l’un ni l’autre n’y étions allez auparavant, mais c’était la seule chose qui permettait de catégoriser ce que l’on ressentait.

Le Greenhouse. Notre bar favori, situé sur la Rambuttri Road. 2 cocktails achetés, le 3ème offert. Mais également et surtout un personnel vraiment adorable. Il y a aussi un billard, des machines à laver, et un hôtel.

…tout en la détestant. Pourquoi?

Il y a du monde, beaucoup de monde.

Les Thaïs pas si sympas. La plupart des Thaïs rencontrés sur Bangkok ne nous voyaient que comme des cartes bleues sur pattes.Tous les touristes rencontrés avaient le même sentiment que nous et étaient étonnés car la Thaïlande est réputée pour être est le pays du sourire, où la majorité de ses habitants sont adorables. Bangkok ne représente pas du tout cette image.

La chaleur. Il n’y a pas d’air, on a l’impression d’étouffer dès que la météo dépasse les 30 degrés (soit tous les jours). Le pire était le matin, car bizarrement, l’après midi, les températures baissent.

La galère. Pendant nos vacances, on a galéré. Il y a eu des moments où l’on ne réfléchissait pas bien, mais d’autres où c’était juste incompréhensible de se repérer. Ailleurs qu’à Bangkok, ça va, car les gens aident avec plus d’entrain et cherchent des solutions avec vous. Tandis qu’à Bangkok, c’est « prend un taxi et démerde toi ».

Les relous. Entre les tuk tuk, les costumes, les scorpions, les bracelets, les cafés, les tatoueurs, les coiffeurs tout le monde vous accostera. Au début c’est très sympa, tu dis non avec le sourire, tu trouves ça drôle et puis très vite, tu en a marre.

Pour lire l’article complet sur Bangkok, clique ici !

AYUTTHAYA

ayutthaya

C’est l’ancien royaume de la province d’Ayutthaya qui a été pillé et détruit par les armées Birmanes. Désormais c’est un parc historique dans la ville.
J’ai tout simplement adoré cet endroit.

Louez des vélos ! La ville est très étendue, c’est donc le moyen le plus sympa et le plus économique de visiter le site! Nous avons payé 40bath pour la journée, ce qui équivaut à 1€.

Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit. Nous y étions le 12 août 2015, anniversaire de la Reine (jour férié la bas), tous les Thaïlandais se retrouvent donc en famille ou entre amis et visitent les lieux sacrés. Autant dire que c’était donc blindé. Les tuk tuk se faisaient un malin plaisir de dire que puisque c’était jour de fête, les boutiques de vélos étaient fermées. FAUX.

Préparez vous à manger. Il y a, comparé à Bangkok, très peu de bouiboui qui font à manger des choses comestibles. En effet il y en a certains, mais qui ne donnent vraiment pas envie. En revanche, il y a des gens qui font des glaces home made à la noix de coco dé-li-ci-eu-ses ! Également des fruit-shake watermelon (un régal) et les guides Lonely Planet proposent des restaurants très bons mais quand même assez éloignés des temples et donc du centre.

Ayez un bon sens de l’orientation. On est, Bilel comme moi, des débiles de l’orientation. C’est à dire que même avec une carte avec le chemin tracé, on a réussi à se perdre sur le chemin du retour pour rendre les vélos. Les boutiques de vélos ferment en général vers 19h. « Ça va », vous allez me dire. Sauf que nous avions pris nos précautions, nous connaissant, nous étions partis à 17h30 du dernier temple et nous sommes arrivés à 19h07 à la boutique. Ah oui, et le soleil se couche à partir de 18h… Enfin bon, ne soyez pas aussi bêtes que nous.

Rechargez les batteries de vos appareils photos ! C’est valable pour toutes les destinations! Mais c’est vrai que si je n’avais pas pu avoir de photos d’Ayutthaya, je m’en serai voulu toute ma vie!

Faites attention aux fourmis rouges ! Prévoyez du répulsif mais surtout ne vous asseyez pas près de l’herbe car elle est habitée par des fourmis rouges mutantes énormissimes. Et quand ça pique, ça fait mal, très mal.

Les locaux sont adorables. Il suffit je pense, de sortir de la périphérie de Bangkok, pour que les locaux soient à l’image de leur réputation : souriants, aimables, calmes et gentils.

Pour lire l’article complet sur Ayutthaya, clique ici !

CHIANG MAI

chiangmai

Notre coup de cœur du voyage. C’est la ville qu’il ne faut pas négliger. On peut y faire de tout. Rafting, trek, visites, éléphants, randonnées dans la jungle, rencontres, soirées, cours de cuisine, culture, ballades, danse, marchés et j’en passe…

La ville entre les remparts est relativement petite. Nous avons tout fait à pied. Le mieux est d’avoir un hôtel situé non loin de la Ratchadamnoen Road, où le quartier bouge un peu et se trouve au centre des remparts.

Tout ferme à 00h00. Et pas 00h01.

Les cours de cuisine. Vous aurez l’embarras du choix ! Il faut le faire, vous ressortirez avec la peau du ventre bien tendue, un livre de cuisine, des odeurs plein le nez et vous aurez passez un super moment.

Les treks. Nous avons réservé le notre avec notre Guesthouse directement.
Vous avez des treks qui vous proposent de la tyrolienne, du rafting… Certains durent 1 jour, d’autres jusqu’à 4-7 jours.
Le village des longs-cou est présent dans chaque trek mais pas obligatoire. La visite dure généralement 20 min et coûte 500bath de plus (12€). Nous avons décidé de ne pas le faire car ça nous dérangeait de rentrer dans leur intimité en les photographiant.

Les temples. Il y en a à chaque coins de rues! Payants ou gratuits, il y en a même perchés dans les montagnes…

Les marchés. Le night market, le saturday market, le sunday walking street market… Vous ne serez pas déçu! Les vendeurs envahissent même les cours des temples pour vendre de la nourriture, des souvenirs, ou des créations…

Les capes de pluies. Durant la période de la mousson, la cape de pluie sera votre meilleure amie (surtout dans le nord!) . Vous en trouvez au 7eleven (supermarché) pour 39 baths (0.97€).
Nous ne l’avions pas au début, et nous nous sommes reçu l’équivalent de 150 baignoires d’eau remplies à ras bord dans la tronche sans s’y attendre, en l’espace de 5 min.

Le répulsif anti-moustiques. A mettre dès que le soleil se couche.

Le train de nuit. Si confortable !
Pour descendre jusqu’aux îles depuis Chiang Mai ou bien l’inverse, ne faites pas comme nous. Privilégiez les trains de nuit couchette et non pas les bus de nuit… Pour voir l’article sur les modes de transports, cliquez ici !

KOH TAO

koh tao

La plongée est l’activité phare de cette île. Elle ne tourne qu’autour de ça, même un peu trop. Il n’y a presque aucune autre activité à faire. Vous pouvez passer votre PADI (certificat de plongée) à un prix imbattable. Koh Tao est appelé « le centre du monde de la plongée ».

Le repos. Pour moi, cette île est faite pour ça. Je n’ai pas fait de plongée lors de mon séjour de 5 jours sur cette île, j’ai donc pu récupérer toutes les heures de voyage pour y arriver, comme il se devait.

Les soirées. C’est l’île où selon moi, il est le plus facile de faire la fête « gentiment ». C’est à dire pas comme les grosses beuveries de Koh Phangan! Tous les bars de la Sairee Beach donnent sur la plage, ce qui donne une atmosphère dingue. Il y a de la musique à gogo et un grand choix de bar.

Les paysages sont incroyables. C’est la première île que l’on a visité et l’arrivée en bateau nous à bouche-bée. La jungle, l’eau bleue, les roches, tout est magnifique, on ne savait plus où regarder.

C’est cher comparé au reste de la Thaïlande. Exemple tout bête : une bouteille d’eau coutera 7baths sur le continent, tandis que sur les îles elle en coutera 11-12 voire 15.

KOH NANG YUANkny

La carte postale. Si vous êtes sur Koh Tao, il est impératif que vous alliez visiter Koh Nang Yuan. Ce sont 2 micro-îles, visibles depuis la côte de Koh Tao, qui sont reliées par un banc de sable. Cette île se trouve à 15 min en long tail boat de Koh Tao (le déplacement coûte 300 baths (7€)). Une journée ou demi-journée est suffisante pour y faire du snorkeling, de la bronzette ou de la marche jusqu’au View Point qui vaut le détour.
Un seul hôtel et restaurant sont installés sur cette île.

L’eau là-bas, est l’eau la plus bleue que je n’ai jamais vue. C’est la même que sur les images Google photoshopées des Maldives. Elle est aussi d’un coté de l’île chaude, et de l’autre froide.

KOH SAMUI

koh samui

Là où il ne faut pas loger c’est bien à l’hôtel New Hut qui propose des bungalows sur la plage en forme de tipis. C’est pas cher, certes mais le personnel est exécrable et les chiens errants sont agressifs la nuit (toilettes en extérieurs, je ne vous fait pas de dessin quand vous avez envie de pisser la nuit, les chiens vous sautent dessus et le gérant vous traite ensuite de menteur.) A bannir !

Le marché de Ban Lamaï est super. Comme à Chiang Mai, il faut y aller tôt, vous pouvez y manger et acheter les souvenirs.

Choeng Mon est la partie de l’île la moins fréquentée par les touristes, elle est encore sauvage comparé au reste de l’île.

Chaweng est un quartier très sympa et animé. On peut y manger de toutes les nationalités, aller voir un cabaret, aller sur la plage …

Moins chère par rapport à Koh Tao et Phangan, mais toujours plus chère que sur le continent.

KOH PHAN GAN

koh phan

Festive ! Entre la jungle party, la Half Moon, La Full Moon, la Black Moon et toutes les autres after party, vous aurez de quoi faire!

Authentique. C’est selon moi, l’île la plus belle car elle est restée sauvage malgré l’affut de touristes chaque mois. Comparé à Koh Tao, cette île permet bien plus d’activité.

En conclusion, le Nord est pas cher, les gens y sont adorables, les paysages somptueux et tous différents d’une province à une autre.
Le Sud est plus cher, les locaux sont plus rares, les paysages grandioses et tous différents d’île en île.

Le seul bémol est de ne pas pouvoir s’acheter de quoi faire des piques-nique sur les îles. Les supermarchés (7eleven) ne proposent pas grand chose. Nous étions obligés d’aller au resto et de fait payer bien plus cher.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s